Aiguière et bassin en argent. L'aiguière... - Lot 78 - Artenchères

Lot 78
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 6 448EUR
Aiguière et bassin en argent. L'aiguière... - Lot 78 - Artenchères
Aiguière et bassin en argent. L'aiguière de forme balustre posant sur un pied douche à légers contours décoré en repoussé d'une frise de vagues. Le corps et le col soulignés d'un cartouche et de frises rocailles. Le couvercle à charnière et doucine, la prise bouton à motif hélicoïdal, l'anse à enroulement et appui pouce en forme de coquillage. Le bassin de forme rectangulaire à filets contours et agrafes rocailles.
MARSEILLE, milieu du XVIIIe Maitre orfèvre: Louis Lazare MARTIN (1700-1767), fils de Joachim Martin maître orfèvre à APT, il débute son apprentissage à Marseille, il est reçu maitre orfèvre en 1748 (poinçon L.M couronnée posant sur une fleur de lys).
Poids de l'aiguière: 868 g, poids du bassin: 1.002 kg
Poids de l'ensemble: 1.870 kg
Expert: Cabinet E & S Portier. (Restaurations) Bien que ne portant pas les poinçons de Marseille mais uniquement le poinçon du maître orfèvre répété trois fois (maitre abonné à la marque), il semble que le bassin forme un ensemble avec l'aiguière. En effet le motif de l'agrafe du bassin est repris à l'identique sur le corps. Concernant les poinçons du bassin, certains maîtres orfèvres provençaux éloignés de la ville de juridiction préféreront s'abonner, dans ce cas le maître orfèvre appose par trois fois son poinçon sur les pièces d'orfèvrerie qu'il produit. Plusieurs maîtres orfèvres marseillais bien que possédant une jurande choisiront le poinçon de maître abonné, c'est le cas de Louis Lazare Martin. D'où les poinçons de maître orfèvre abonné sur le bassin et ceux de Marseille et de l'orfèvre sur l'aiguière.
Bibliographie: L'orfèvrerie civile en Provence au XVIIIe siècle, Musée Grobet -Labadié, Marseille
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue