• Cottavoz (1922 - 2012)
    Cottavoz (1922 - 2012)

    "Le grand bouquet de fêtes"
    Vendu 16 120 € le 30 novembre 2014
  • Jean FUSARO (1925)
    Jean FUSARO (1925)

    Jean FUSARO (1925). Canal et Pont de Sète, 1950.
    Vendu 7 440 € le 17 juin 2020
  • Combet Descombes (1885-1966)
    Combet Descombes (1885-1966)

    Jeune femme allongée
    Vendu 970 € le 30 novembre 2015
  • Jean FUSARO (1925)
    Jean FUSARO (1925)

    ​​​​​​​"Le café bleu"
    Vendu 6 070 € le 30 novembre 2014
  • Eugène BROUILLARD (1870-1950)
    Eugène BROUILLARD (1870-1950)

    Lignes téléphoniques, gare de triage
    Vendu 3 348 € le 14 mars 2019
  • Stéphane CAPITREL (né en 1959)
    Stéphane CAPITREL (né en 1959)

    "Balle de match"
    Vendu 2 356 € le 14 mars 2019
  • Vue de Lyon, Abbaye d'Ainay et colline de Fourvière
    Vue de Lyon, Abbaye d'Ainay et colline de Fourvière

    Ecole française fin XVIIIe-début XIXe siècle
    Vendue 8 513.60 € le 7 avril 2021

Expertise de peinture lyonnaise : notre spécialité

Incontournables de nos ventes de tableaux, les œuvres d’artistes régionaux et lyonnais font toujours le plaisir des amateurs.

Artenchères soutient cette spécialité en organisant 1 à 2 ventes annuelles thématiques et en expertisant sur demande les œuvres d’artistes lyonnais.


Qui sont-ils ?


Parmi les incontournables artistes de « l’école lyonnaise » citons, du XIXe siècle au XXIe siècle : Puvis de Chavannes, Orsel, Grobon, Flandrin, Chenavard, Janmot, Ravier, Appian, Ponthus-Cinier, Carrand, Vernay, Tollet, Brouillard, Combet-Descombes, Chartres, Fusaro, Cottavoz, Couty, Brouilard, Salendre, Bansac, Charmy, Philibert Charrin, Truphémus, Giorda… citons également certains inclassables comme Jim Léon, Evaristo, Ughetto, Dereux… mais la liste exhaustive serait ici bien trop longue à établir.
Certains artistes se sont regroupés en mouvements: les ziniars, les sanzistes ont marqué le XXe siècle lyonnais.

 

Artenchères et les artistes lyonnais

D’importantes collections ont été dispersées et défendues par notre maison de ventes.
Citons ainsi la succession Antoine Chartres en 2005, la collection de tableaux d'André Mure en 2011, la succession Michel Zadounaïsky et la vente de René Roche en 2012, le fond d’atelier Claude Dalbanne en 2020.
Bernard Gouttenoire, expert reconnu, auteur du dictionnaire des peintres et sculpteurs à Lyon aux XIXe et XXe siècles, collabore depuis de nombreuses années avec Artenchères. Bien connu des lyonnais, il partage ses connaissances des œuvres et sa connaissance intime des artistes et des collectionneurs.

 

La peinture lyonnaise : état du marché

Détrompons le fameux mot de Charles Baudelaire évoquant la peinture lyonnaise de son temps comme « le bagne de la peinture ».
Si les peintres de fleurs et de paysage du XIXe siècle sont un peu boudés et font le plaisir des amateurs (ceci est valable pour tout ce courant est n’est pas propre aux lyonnais), les œuvres colorées voire fauves d’un Charles Couty, d’une Emilie Charmy font des records aux enchères. La grâce du regretté Truphémus séduit plus que jamais. Et les rares apparitions sur le marché de Puvis de Chavannes, Janmot … sont guettées au niveau international.


 




 
Trier par années 2022 - 2021 - 2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003